Programme des évaluations de certification 

Modalités de l’évaluation théorique :

L’évaluation théorique est réalisé à l’aide d’un QCM (questionnaire à choix multiples) portant sur les domaines de connaissances suivants :

  • Les technologies des matériels composant les systèmes de climatisation et les pompes à chaleur réversibles du marché
  • Le fonctionnement des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles
  • Les défauts de fonctionnements des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles, et les méthodes de diagnostic de ces dysfonctionnements
  • L’installation dans les bâtiments des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles
  • Le dimensionnement des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles
  • La régulation et la programmation des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles
  • Les connaissances dans la thermique du bâtiment, notamment les connaissances relatives au confort d’été
  • Les méthodes d’évaluation du rendement du système décrites à l’annexe 2 de l’arrêté du 16 avril 2010 relatif à l’inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique est supérieure à 12 kilowatts
  • L’identification des paramètres et l’application de la méthode RatioClim d’évaluation du dimensionnement décrite à l’annexe 3 de l’arrêté du 16 avril 2010 relatif à l’inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique nominale utile est supérieure à 12 kilowatts
  • Les textes législatifs et réglementaires relatifs aux systèmes de climatisation et aux pompes à chaleur réversibles
  • Les actions permettant de limiter les apports externes et internes de chaleur qui permettent de limiter ou d’éviter le recours aux systèmes de climatisation ou à des pompes à chaleur réversibles
  • Le bon usage des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles
  • Les possibilités d’amélioration énergétique et du fonctionnement des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles au sein d’un bâtiment.

Modalités de l’évaluation pratique :

L’évaluation pratique permet de vérifier par une mise en situation individuelle que le candidat :

  • sait collecter et vérifier les documents nécessaires à l’inspection documentaire,
  • sait évaluer le rendement du système par les deux méthodes d’évaluation décrites à l’annexe 2 de l’arrêté du 16 avril 2010 relatif à l’inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique nominale utile est supérieure à 12 kilowatts,
  • sait évaluer le dimensionnement du système de climatisation installé et le comparer à un besoin de climatisation évalué selon la méthode simplifiée décrite à l’annexe 3 de l’arrêté du 16 avril 2010 relatif à l’inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique nominale utile est supérieure à 12 kilowatts,
  • est capable d’élaborer le rapport d’inspection en langue française en utilisant une méthodologie adaptée aux cas traités, à en interpréter les résultats et à les restituer à un non-spécialiste,
  • est en mesure de proposer des recommandations adaptées aux cas traités, en tenant compte du contexte technique, juridique, économique et environnemental.

A NOTER : Pour la certification de niveau « systèmes simples », les connaissances requises sont vérifiées uniquement sur les « systèmes simples » et pour la certification de niveau « systèmes simples et systèmes complexes », les connaissances requises sont vérifiées pour les « systèmes simples » et les « systèmes complexes ».

Deux niveaux de certification

  • Systèmes simples (destinés au confort des personnes dans un bâtiment ou une partie de bâtiment et dont la puissance frigorifique est supérieure à 12kW) 
  • Systèmes simples et complexes (destinés à des fins de process dans un bâtiment ou une partie de bâtiment et dont la puissance frigorifique est supérieure à 12kW)

 

COMMENT SE DÉROULE UNE CERTIFICATION SOCOTEC CERTIFICATION INTERNATIONAL ?

Le processus de certification est identique quel que soit le niveau de certification, seul le contenu des examens théorique et pratique diffère. 

Cependant, pour toute inscription, des prérequis de qualification professionnelle ont été imposés par les pouvoirs publics. Pour les connaitre, consultez notre réglement de certification.

Pour obtenir son certificat de compétences, deux étapes sont nécessaires :

  • Un examen théorique, réalisé à l’aide d’un QCM (Questionnaire à Choix Multiples) 
  • Un examen pratique, réalisé sous la forme d’une mise en situation individuelle d’inspection

PASSER SES EXAMENS ET ASSURER LE MAINTIEN DE SA CERTIFICATION

La certification est délivrée lorsque les examens initiaux ou le cas échéant de recertification, ont été passés avec succès et pour une période maximale de 5 ans renouvelables.

Entre le début de la 2ème année et la fin de la 4ème année à compter de la date de délivrance de la certification, des examens de surveillance sont également prévus afin de vérifier que la personne certifiée maintient le niveau de compétences requis :

  • Analyse de rapports
  • Inspection sur site

A l’issue de ces évaluations et en fonction des résultats obtenus, une décision de maintien, de suspension ou de retrait de la certification est prononcée par SOCOTEC Certification France.

COMMUNICATION DES RÉSULTATS ET DÉLIVRANCE DU CERTIFICAT

Après chaque examen, SOCOTEC Certification France communique au candidat une synthèse faisant état des compétences observées afin de lui permettre d’identifier celles à améliorer.

Le délai réglementaire de transmission d’une décision de certification ou de recertification est de 2 mois maximum à partir de la fin des évaluations. Cependant, SOCOTEC Certification France s’engage dans la mesure du possible à communiquer toute décision de certification ou de recertification sous 15 jours.

 

RECERTIFICATION, QUE DOIS-JE FAIRE ?

La recertification consiste à confirmer le maintien aux exigences de certification en vigueur. Elle permet de renouveler votre certification pour une durée maximale de 5 ans.

La démarche de recertification est similaire à celle de la certification initiale (voir ci-avant les dispositions relatives aux certifications, passages d’examens et résultats).

 

ACTUELLEMENT CERTIFIÉ(E) PAR UN AUTRE ORGANISME DE CERTIFICATION, COMMENT FAIRE RECERTIFIER MES COMPÉTENCES PAR SOCOTEC CERTIFICATION FRANCE ?

La recertification doit avoir lieu dans l’organisme de certification ayant délivré la certification en cours de validité. Si vous souhaitez vous recertifier auprès d'un autre organisme, il vous faut préalablement réaliser un transfert de certification.

Pour rejoindre SOCOTEC Certification France, il vous suffit d'adresser une simple demande écrite à votre organisme certificateur actuel.

A réception de votre dossier technique, nous nous chargerons de l’ensemble des formalités.

Attention, toute décision de recertification doit être prise avant la fin de la date de validité du certificat en cours. En conséquence, il est préférable de réaliser votre demande de transfert de certification dans les meilleurs délais possibles.

 

Pour en savoir plus :

 

 
Vous avez des questions ou vous souhaitez obtenir une
certification ? 
Contactez-nous

Picto enveloppe Socotec certification
Formulaire de contact