Certification ISO 50001, quelques repères

D’un point de vue macro-économique, la mise en œuvre de la norme ISO 50001 a pour intention de conduire à une diminution des émissions de gaz à effet de serre et autres impacts environnementaux ainsi que des coûts liés à l'énergie par un management méthodique de l'énergie.

Pour l’entreprise candidate à la certification, l’objectif est d'établir les systèmes et processus nécessaires à l'amélioration de la performance énergétique, y compris l'efficacité, l'usage et la consommation énergétiques.

La conformité d’un système de management de l’énergie à la norme ISO 50001 repose sur plusieurs exigences dont :

  • Une mise en conformité réglementaire
  • La rédaction d’une politique énergétique
  • La conduite d’une revue énergétique
  • Le suivi de la consommation énergétique
  • La mise en place d’indicateurs de performance énergétique
  • L’établissement d’objectifs, de cibles énergétiques et de plans d’actions de management de l’énergie
  • La conduite d’audits internes de revues de management et d’actions visant à entrer dans une dynamique d’amélioration continue.

Quels sont les bénéfices d’une certification ISO 50001 pour votre entreprise ?

  • Renforcer l’intégration des questions énergétiques  dans le fonctionnement de l’entreprise et mieux les maîtriser
  • Intégrer ces questions dans le management global de l’entreprise
  • Maîtriser financièrement la problématique énergétique
  • Se mettre en conformité avec les dispositions juridiques et réglementaires relatives à l’énergie et mieux les anticiper

Comment se déroule une certification SOCOTEC Certification ?

Dès réception de votre dossier de candidature et des différentes pièces nécessaires, SOCOTEC Certification vous propose une offre adaptée qui définit :

Dans le cadre de la mise en place d’un système de management intégré, SOCOTEC Certification vous propose de combiner votre certification ISO 50001 avec :

Le saviez-vous ?

La certification ISO 50001 par un organisme accrédité permet de bonifier les subventions liées aux Certificats d’Economies d’Energies (C2E), mais aussi d’être exempté des audits énergétiques obligatoires.